L’écoféminisme – Saison 2 Épisode 4

 

Le quatrième épisode d’Agissons de cette année est consacré au mouvement écoféministe.

La crise du coronavirus et le confinement décrété pour y répondre ont révélé une nouvelle fois les inégalités de genre qui sévissent dans notre société. Face à cette situation, l’équipe d’Agissons a souhaité s’emparer de la question féministe et s’est intéressé au courant écoféministe.

La première chronique de l’émission porte sur la question des sorcières dont l’histoire est aujourd’hui revendiquée par le courant écoféministe. Qui sont les sorcières, que font-elles et en existe-t-il encore aujourd’hui ? Vous trouverez toutes les réponses à vos questions dans cette chronique dédiée aux sorcières du Nord.

Notre équipe a ensuite interviewé Joy, militante écoféministe à Lille qui nous parle d’actions écoféministes collectives ou individuelles et d’intersectionnalité.

À la suite de cette interview, on abordera les liens entre antispécisme, féminisme et écologie. Pour notre équipe, les causes de la domination des hommes sur les femmes et des humains sur les animaux non-humains relève d’un même processus que notre chroniqueuse décrit.

Pour finir, on vous donne quelques conseils lecture et audio approuvés par notre équipe pour vous aider à approfondir le vaste sujet de l’écoféminisme !


Ressources

 

Livres

Émilie Hache, Reclaim, Éditions Cambourakis, 2016.

Starhawk, Rêver l’obscur, Éditions Cambourakis, 2015.

Faire partie du monde, Remue-Ménage, 2017.

Maria Mies & Vandana Shiva, Ecoféminisme, L’Harmattan, 1999.

Silvia Federici, Le capitalisme patriarcal, La Fabrique, 2019.


Articles

Emilie Hache : « Pour les écoféministes, destruction de la nature et oppression des femmes sont liées »

L’écoféminisme ou comment faire de la politique autrement

(Re)découvrir l’écoféminisme

Expliquez-moi l’écoféminisme

Vandana Shiva : l’éco-féministe en campagne perpétuelle

Podcasts

L’Écoféminisme de Françoise d’Eaubonne

Ecoféminisme, 1er volet : Défendre nos territoiresEcoféminisme, 2ème volet : Retrouver la terre

La poudre : Vandana Shiva

Présence des sorcières. Du bûcher à l’écoféminisme

Vidéos

Game of Hearth – Introduction à l’écoféminisme

Game of Hearth – La question de l’essentialisme

Game of Hearth – Ecoféminisme et Spiritualité #1

L’écoféminisme, ou comment se reconnecter au monde

 

Prochain épisode : l’écoféminisme

Avec la pandémie de Covid-19, les inégalités de genre, immanentes à notre société se sont doublement matérialisées. D’une part, les femmes sont en premières lignes pour lutter contre la maladie (puisqu’elles représentent 87% de la profession des infirmièr.es) et pour continuer à assurer le fonctionnement minimal de la société (les caissières et vendeuses représentent près de 75% de ces professions). D’autre part, le confinement d’une grande partie de la population a entrainé de fait une intensification du travail domestique réalisé par les femmes (ménage, cuisine, école pour les enfants, etc.).

Face à ce constat, l’équipe d’Agissons, composée à 80% de femmes, a souhaité consacrer une émission à un courant féministe et écologiste : l’éco-féminisme. Si vous souhaitez savoir comment s’articulent la domination des hommes sur les femmes et l’exploitation de la nature alors rendez-vous vendredi 5 juin à 10h sur RPL !

Pour vous familiariser avec le courant écoféministe vous pouvez aller écouter la 4e émission de la saison 1, « Le militantisme » et particulièrement la chronique de Juliette consacrée à la question

Pour aller plus loin sur le Covid-19 et la situation des femmes :

Travail domestique : le jour où on s’est mis à regarder ces chiffres qui font mal

Face au coronavirus et au confinement, pourquoi les femmes paient un si lourd tribut

Coronavirus : Comment le confinement accroît la charge mentale des femmes

Ceci n’est pas un effondrement – Saison 2 Épisode 3

 

 

Le troisième épisode d’Agissons porte sur la pandémie de Covid-19 et le confinement.

Un peu chamboulé par le contexte de pandémie, l’équipe d’Agissons s’est démenée pour réaliser une émission… à la maison. On ne pouvait pas vous laisser seul.es affronter la pandémie. Premièrement, on est allé à la recherche des causes de l’épidémie : dans les décombres de la forêt équatoriale en Afrique centrale jusqu’aux marchés d’animaux sauvages en Asie du sud-est.

On s’est ensuite intéressé aux survivalistes. Qu’ils ou elles préparent l’effondrement depuis 2008 ou depuis deux semaines, on ne peut être que pantois face à leur incroyable organisation. Plus sérieux ensuite, on est allé voir comment les inégalités sociales persistaient et on s’est intéressé à l’alimentation en période de confinement.

Pour finir, on ira jeter un coup d’œil aux conséquences, cette fois-ci, du confinement et de la pandémie. Si certains s’enthousiasment à l’idée que la pollution de l’air baisse, notre équipe s’inquiète de la numérisation à outrance de nos vies et sur l’augmentation drastique de la population qui pourrait avoir lieu à la sortie du confinement du confinement.

Vous le voyez, l’équipe reste mobilisée et aiguise son esprit critique pour penser la crise et l’après.

 

Ressources

 

Les causes environnementales du Covid-19

James C. Scott, Homo Domesticus, La Découverte, 2019.

Les relations complexes entre climat et maladies infectieuses

La destruction des écosystèmes par l’humain favorise l’émergence d’épidémies

Covid-19 ou la pandémie d’une biodiversité maltraitée

Comment les changements environnementaux font émerger de nouvelles maladies

Les chauves-souris chinoises, réservoirs de coronavirus émergents

Viande de brousse : la demande croissante des villes fait exploser le braconnage

 

Consommation, alimentation et confinement

La fermeture des marchés va asphyxier les petits paysans au profit de la grande distribution et l’agriculture industrielle 

Les marchés lillois vont finalement être autorisés à rouvrir

Coronavirus : Retour des marchés en plein air à Lille, dans le Pas-de-Calais et dans l’Aisne

Les supermarchés basculent vers 100 % de fruits et légumes français

Covid-19 : Circuits courts et vente directe

 

Les conséquences environnementales et écologiques du Covid-19

Pour une plus grande résilience face aux crises

«Pourquoi la crise du coronavirus est une bombe à retardement pour le climat»

Coronavirus : une décrue historique des émissions de CO2 est-elle amorcée ?

Le coronavirus risque de saper tous les efforts pour lutter contre le changement climatique

Pourquoi l’épidémie est une fausse bonne nouvelle pour la planète

La pollution en baisse dans les pays confinés pour cause de coronavirus

Climat : le coronavirus entraîne une chute exceptionnelle des émissions

Le confinement, un répit pour les animaux sauvages

 

Penser l’après

Eviter les prochaines crises en changeant de modèle alimentaire

Quand le Covid-19 devient une occasion historique de changer tous ensemble

Après le confinement et la crise du Covid-19 : quelle société pour demain ?

Quand le Covid-19 interroge notre rapport à la consommation et notre peur du manque

Les agriculteurs vont-ils sauver la planète ?

 

Un site pour Agissons !

Bienvenue à toutes et à tous sur le nouveau site d’Agissons. Dans notre volonté de nous affranchir des GAFAM, nous avons profité du confinement pour mettre sur pied un site internet. Pour toutes celles et tous ceux qui ne sont pas inscrit sur Facebook, qui n’ont pas Instagram et qui voudraient quand même nous suivre […]

L’éco-anxiété – Saison 2 Épisode 2

 

Le deuxième épisode de cette nouvelle saison d’Agissons est consacré à l’éco-anxiété.

L’équipe poursuit la réflexion sur l’effondrement en s’intéressant cette fois aux conséquences psychologiques des théories qui annoncent la fin de notre monde. On est allé à votre rencontre et on s’est rendu compte que la conception des conséquences de la crise écologique variaient selon les personnes.

Certain·es d’entre vous ne s’en inquiètent pas tandis que d’autres sont hanté·es par le spectre de la catastrophe en cours. Nous avons donc réalisé une interview du psycho-thérapeute Yann Desbrosses pour qu’il nous en apprenne un peu plus sur les causes de cet éco-anxiété et sur les solutions qu’il conseille à ses patient·es.

En tout cas, à Agissons, on est assez unanimes : c’est en réfléchissant et en agissant collectivement qu’on se sent mieux. Alors, si vous êtes toujours anxieux ou anxieuse, en fin d’émission, on vous propose des pistes de réflexions et d’actions pour ne plus vous sentir effondré·es !


Ressources

 

L’éco-anxiété nous guette, et ce n’est pas forcément une mauvaise nouvelle

Nous ne renoncerons à rien (par Désobéissance Ecolo Paris)

L’écoanxiété est le nouveau mal lié aux changements climatiques

L’anxiété générée par les changements climatiques peut être source de pathologies psychiatriques

« Foutu pour foutu », un docu pour mieux vivre le désastre écologique en cours

Éco-anxiété : l’homme malade de la planète

Effondrement : « Les éco-anxieux sont des gens normaux dans un monde malade »

Déprimé par la crise climatique ? Voici comment soigner l’éco-anxiété

Qu’allons-nous faire de l’angoisse écologique ?

Psycho : comment expliquer le déni face au réchauffement climatique ?

 

L’effondrement – Saison 2 Épisode 1

 

Pour la première émission de cette nouvelle saison, l’équipe d’Agissons s’attaque à un sujet de taille : l’effondrement de notre société.
Nos apprenti·es journalistes s’intéressent à ces théories qui, loin d’annoncer la fin du monde, prévoient la fin d’un monde, de notre civilisation.

Ce n’est pas la première fois dans l’histoire qu’un monde s’effondre, c’est le cas notamment des empires romain et maya.
On a eu l’occasion d’aller vous demander ce que vous pensiez des théories de l’effondrement de notre société mais malgré leur récente médiatisation ces théories sont peu connues. Pour en apprendre plus sur ces théories, on s’est entretenu avec Barbara Nicoloso membre de l’association Virage Energie. Son association réalise des prospectives à l’échelle de la région Hauts-de-France, c’est à dire des scénarios de transitions écologies et énergétiques. L’un de ces scénarios nous projette dans un monde de rupture énergétique et face à ces risques nous ne semblons pas encore bien préparé.

Enfin, nos chroniqueuses ont essayé d’imaginer ce que pourrait être Lille en 2050, trois ans après que la société telle que nous la connaissons ce soit effondrée. Elles nous proposent deux scénarios : un futur effrayant et un futur désirable. On reste dans une perspective positive puisque les choses bougent sur le Grand Lille. Des collectifs s’organisent pour augmenter notre résilience.

On vous détaillera tous ça dans les semaines à venir sur nos réseaux sociaux. Alors suivez-nous et bonne écoute !


Ressources

 

Livres

Pablo Servigne, Comment tout peut s’effondrer, Seuil, 2015.

Philippe Bihouix, L’âge des low-tech, Seuil, 2014.

Renaud Duterme, De quoi l’effondrement est-il le nom, Les éditions Utopia, 2016.

Jaime Senprun & René Riesel, Catastrophisme, administration du désastre et soumission durable, Les éditions de l’Encyclopédie des Nuisances, 2008.

Luc Semal, Face à l’effondrement, Presses Universitaires de France, 2019.

Jérome Baschet, Adieux au capitalisme, La Découverte, 2014.

Articles

Rubrique « Faux espoirs » du site Adrastia

Dépasser les limites de la collapsologie

Contre l’effondrement

Vidéos

Absol Vidéos – L’effondrement de notre civilisation industrielle

EFFONDREMENT | La Résistance s’Organise

L’EFFONDREMENT – LA BARBE

Capitalisme : victoire par chaos climatique