Interview de Lamya Essemlali, présidente de Sea Sheperd France

Fondée en 1977 par le capitaine Paul Watson, SEA SHEPHERD est l’ONG de défense des océans la plus combative au monde. Sea Shepherd travaille sur trois axes majeurs :

– Dépasser la seule protestation et intervenir de manière active et non violente dans les cas d’atteintes illégales à la vie marine et aux écosystèmes marins
– Exposer les abus et les pratiques non durables ou non éthiques d’atteinte à la vie marine et à l’intégrité des écosystèmes marins en alertant les médias et l’opinion publique.
Sensibiliser l’opinion publique au lien essentiel qui nous relie à l’océan à travers diverses interventions en festivals, écoles, organisation de conférences, expositions, publications, films, etc…

Sea Shepherd est 100% indépendante et ne bénéficie d’aucune subvention d’Etat afin de garantir sa liberté de parole et d’action. Lamya Essemlali, présidente de la branche française nous explique un peu plus les actions directes de Sea Shepherd :

Dans les coulisses d’Agissons Saison 3

Tous les mois depuis janvier, l’équipe de journalistes bénévoles vous propose des émissions d’une trentaine de minutes, portées sur les enjeux de la transition écologique. L’équipe construit les podcasts, reçoit des spécialistes et se rend sur le terrain.

Greenwashing, gouvernance, habitat alternatif, écologie radicale… Il y en a pour tous les goûts !

Nous vous proposons, à travers cette galerie, de découvrir en image la variété des missions de nos chroniqueurs.

Et si l’expérience vous tente, contactez-nous pour rejoindre l’équipe de la saison prochaine !

Interview de Séverin, participant de la démocratie collégiale de Saillans (26)

Dans l’émission 2 de la Saison 3, nous avons déconstruit les codes des modes de gouvernance actuels pour nous tourner vers des démocraties plus participatives.

Vous avez pu entendre un passage de l’interview de Séverin, qui a activement participé à la « démocratie du faire » de Saillans, un village de la Drôme, en 2014.

Vous trouverez ci-dessous l’interview complète, aussi intéressante qu’inspirante.

Prochain épisode : l’écoféminisme

Avec la pandémie de Covid-19, les inégalités de genre, immanentes à notre société se sont doublement matérialisées. D’une part, les femmes sont en premières lignes pour lutter contre la maladie (puisqu’elles représentent 87% de la profession des infirmièr.es) et pour continuer à assurer le fonctionnement minimal de la société (les caissières et vendeuses représentent près de 75% de ces professions). D’autre part, le confinement d’une grande partie de la population a entrainé de fait une intensification du travail domestique réalisé par les femmes (ménage, cuisine, école pour les enfants, etc.).

Face à ce constat, l’équipe d’Agissons, composée à 80% de femmes, a souhaité consacrer une émission à un courant féministe et écologiste : l’éco-féminisme. Si vous souhaitez savoir comment s’articulent la domination des hommes sur les femmes et l’exploitation de la nature alors rendez-vous vendredi 5 juin à 10h sur RPL !

Pour vous familiariser avec le courant écoféministe vous pouvez aller écouter la 4e émission de la saison 1, « Le militantisme » et particulièrement la chronique de Juliette consacrée à la question

Pour aller plus loin sur le Covid-19 et la situation des femmes :

Travail domestique : le jour où on s’est mis à regarder ces chiffres qui font mal

Face au coronavirus et au confinement, pourquoi les femmes paient un si lourd tribut

Coronavirus : Comment le confinement accroît la charge mentale des femmes

Un site pour Agissons !

Bienvenue à toutes et à tous sur le nouveau site d’Agissons. Dans notre volonté de nous affranchir des GAFAM, nous avons profité du confinement pour mettre sur pied un site internet. Pour toutes celles et tous ceux qui ne sont pas inscrit sur Facebook, qui n’ont pas Instagram et qui voudraient quand même nous suivre […]